Accueil / Massage Suédois

Le massage suédois

Un peu d’histoire :

Les origines ne sont pas très sûres, certains disent que le massage suédois a été développé au 16ème siècle par Henrik Ling (1776 – 1839), d’autres prétendent que c’est plutôt du côté du hollandais Johan Georg Mezger (1838-1909) qu’il faut se tourner.

Le terme « massage suédois » se rapporte à une variété de techniques spécifiquement conçues pour détendre les muscles, en appliquant des pressions contre les muscles et les os plus profonds, et en pratiquant des frottements dans la même direction que l’écoulement du sang retournant au coeur.

Le massage suédois est la forme de massage la plus répandue à travers le monde.

Intérêt du massage suédois :

Outre tout un tas d’utilisations médicales très spécifiques, le massage suédois a plusieurs vertus comme :
- Il agit sur l’épiderme.
- Il nettoie les tissus musculaires des toxines (acide lactique et l'acide urique)
- Il augmente la circulation sanguine (mais pas la charge pour le cœur).
- Il rend ligaments et tendons souples et élastiques.
- Il apaise le système nerveux.
- Il minimise toute forme de stress.

Technique et principe:

Les techniques de massage suédois incluent : longues courses, malaxage, frottement, tapotement, percussion, vibration, effleurage, et secousses des mouvements. Habituellement l’ordre des techniques est :

1) L’effleurage de base

Placez vos deux mains bien à plat à la base du segment, et laissez-les glisser doucement jusqu’à l’articulation extérieure. Revenez de chaque côté, sans faire de pression. L’effleurage a pour effet de calmer, rassurer, car il mobilise les volumes lymphatiques et empêche la stagnation des lipides.

2) Le pétrissage

Le pétrissage se fait en 3 temps : soulever, compresser, et torsion d’une articulation à l’autre. Le pétrissage a pour effet d’anesthésier le système nerveux, disperser le système circulatoire, et immobiliser l’implant musculaire.

3) Décongestion tissulaire

Entre votre pouce et vos doigts, prenez une bonne masse musculaire. Faites dérouler les tissus en faisant marcher les doigts. Cette manœuvre sert à décoller la peau, ce qui permet une meilleure circulation sanguine, lorsqu’il y a des tensions.

4) Le foulage

Le foulage se fait toujours dans le sens des fibres. C’est un glissement répété, lent, profond, avec les pouces. Il s’effectue sur les tendons, les aponévroses, les ligaments et les muscles.

5) Le drainage

Le drainage est un glissement lent et profond, avec les mains ou l’avant bras. L’effet principal est le désengorgement des tissus. Il est ressenti comme une sensation de légèreté par le receveur.



Le massage suédois en vidéo (Les vidéos sont en anglais)
1ere partie
2eme partie
3eme partie

Sources :
http://www.massage-zen-therapie.com/video-massage-suedois-massage.html

Pour aller plus loin…
http://www.info-massage.com/le-massage-suedois-techniques-pour.html
http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=massage_suedois_th